la vie – la réflexion

December 8th, 2013 — 11:25am

La vie est faite de choix et de décisions. Parfois certaines font mal et d autres pas mais ça fais partis du jeu. L’heure est à la réflexion..

Comment » | miroir

adaptée à la demande – adjustments

December 7th, 2013 — 2:38am

In comprehension of the upcoming christmas holidays one might say that these are special times. As I totally do not feel like christmas at all I’d rather call it strange days. I feel tired, twisted and troubled. Certainly for some apparent reason, but that is another story. For now I should concentrate to get a few jobs… which would be not that much of a burden if I’d be in a little better mood. But right now the mood is mauvaise… très mauvaise. comme ça. I can sit hours to stare at a blank sheet of paper just to leave it such as blank as it has been freshly cut out of a tree. But I will see what I can string together and come up with before this month is over. It should be something. I have wasted too much time so far. This cannot continue. No pain – no gain = so forward comrades!

Comment » | miroir

Et voila, je suis ici.

September 27th, 2013 — 12:31am

Le ciel est bleu et il fait froid. Trop froid pour fumer au balcon, sans s’habiliter correctement. Naturellement, je ne le fait pas, j’ai la chair de poule et j’ai des bitonaux indurés, je dansotte d’une jambe à d’autre et je fume rapidement ma cigarette au soleil.
Putain de merde, je déteste l’hiver !

Je jette la clope dans un verre à café vide et j’entre ; presque tellement élégante comme Bambi sur la surface de glace. J’ai été encore très maline, parce que j’ai ciré mes pieds en avance et j’ai oublié encore une fois le sol du couloir lisse. Je sautille rapidement au téléphone avec des pies cirés, et comme conséquence je me viande.

Laisse pisser. On s’habituer à tout et il y a des choses plus importants. Ma vie est organisée comme mon bureau et comme tous les bouts de papier, qu’on peut trouver dans mon appartement. En plus j’habite à une planète inconnue, peuplée par une race des extraterrestres dégueulasses, qui ont le but de m’assassiner. Mais vous n’avez compté sans moi ! Comme l’esprit de mes pères, je vais jeter le flambeau de la raison créative à vos toits pour illuminer tout le pays – comme l’attaque à la Bastille. J’admets que cela est d’idiotie ambitieux et premièrement il est plus important de déblayer mon bureau…..

…. et ici commence cette histoire.

Comment » | Uncategorized

Back to top